fleur de coton

La fleur de coton en 5 étapes : De sa floraison à la récolte

Pour de nombreuses raisons, le cotonnier est l’un des produits agricoles de base les plus intrigants et les plus intéressants. Passons en revue chaque étape de la croissance du cotonnier, en commençant par la première floraison.

Fleurs de coton : quelle signification ?

La fleur de coton est considérée comme un symbole de chance, de guérison et de protection. Il n’est pas surprenant que ces significations soient étendues à la vie des Amérindiens. Le coton nécessitant un régime pluvial très particulier, les Amérindiens associent également cette plante à la pluie et, finalement, à la magie de la pêche. La magnifique mais rare fleur de coton n’est pas vraiment une fleur. Les fleurs de coton ressemblent à des pissenlits, et contiennent les graines du cotonnier. Le coton s’envole une fois qu’elles ont fleuri, ce qui donne l’impression qu’elles se poursuivent toutes les unes les autres. C’est peut-être là l’origine de la connotation de la fleur de coton, qui évoque la séparation et l’amour de l’autre. De plus, la fleur de coton est un cadeau de mariage très apprécié.

Fondements scientifiques

Le cotonnier, également connu sous le nom de Gossypium, appartient à la famille des mauves. Son nom vient du terme arabe « Goz », qui signifie « substance molle ». Le nom « coton » est dérivé du mot arabe « Quton » ou « Kutun », qui signifie « tissu fantaisie ». Le cotonnier, Gossypium, est originaire des régions tropicales et subtropicales du monde actuel et de l’ancien monde. Le coton est aujourd’hui l’une des cultures agricoles les plus importantes au monde. Le coton est le textile naturel le plus utilisé par l’homme aujourd’hui, représentant environ 80 % de la production mondiale de fibres naturelles. Il est très utilisé notamment pour les pyjamas ou les lingerie. Dans les climats tropicaux, la plante peut grandir jusqu’à 6 mètres de hauteur et est pérenne. En revanche, lorsqu’elle est cultivée, c’est une petite plante arbustive qui atteint environ 1,83 m de haut.

L’histoire de la fleur de coton

Le coton est une plante qui nous est connue depuis des millénaires. En fait, le coton était cultivé et filé par la civilisation de la vallée de l’Indus en 3000 avant Jésus-Christ. Le coton était également porté par les anciens Égyptiens qui vivaient près du Nil. Vers 800 après J.-C., les Arabes ont importé la plante en Europe via l’Espagne et la Sicile. C’est là que le terme « mousseline » a été inventé.

La plante prospérait dans les îles Bahama lors de la découverte des Amériques. Dans les années 1500, le coton était connu dans le monde entier. Le coton a été domestiqué par diverses tribus à de nombreuses reprises.

L’âge du coton, par contre, est inconnu. Des scientifiques ont récemment découvert des capsules de coton et des lambeaux de tissu de coton dans des grottes au Mexique. On a découvert qu’ils étaient vieux de près de 7 000 ans. Étonnamment, le coton découvert était remarquablement similaire en nature au coton cultivé dans l’Amérique d’aujourd’hui.

De nos jours

Bien que le coton égyptien soit toujours très recherché, ces plantes sont désormais cultivées dans pratiquement tous les pays de la planète. Elles prospèrent dans les climats tropicaux et subtropicaux comme aux États-Unis, en Chine, en Inde, en Ouzbékistan, au Pakistan, au Brésil et en Turquie. Le coton est produit aux États-Unis, en Inde et en Chine, dans cet ordre.

La fleur de coton a une signification symbolique dans les rêves.

Il est rare de voir des fleurs et des plantes de coton dans les rêves. Mais s’ils apparaissent, le symbolisme est très encourageant. On pense qu’il s’agit d’un symbole d’éveil spirituel. Lorsque la fleur de coton mûrit, elle a tendance à s’ouvrir. Par conséquent, elle est considérée comme un signe d’éveil et d’émergence d’un nouveau monde. Elle est également considérée comme un symbole de bonheur et de prospérité. Ce concept peut remonter à une époque où la culture du coton était une activité prospère et une source de sécurité financière pour de nombreuses personnes dans le monde entier.

Beaucoup de gens, cependant, le considèrent comme un symbole de dons divins plutôt que de richesse terrestre. Spirituellement, c’est un bon moment pour réfléchir à vos bénédictions et être reconnaissant pour ce qui est à venir. La seule fois où vous devriez éviter de voir une fleur de coton dans vos rêves est si elle est souillée. C’est un signe que quelque chose ne va pas dans votre vie.

Symbolique de la fleur de coton dans la littérature

La fleur de coton est fréquemment utilisée dans la littérature anglaise pour représenter la tranquillité pastorale, les temps simples et les époques fastes. Dans son poème classique « Song of myself », Walt Whitman évoque le « cotonnier à fleurs jaunes ». Il crée une grande bibliothèque d’images, et la fleur de coton semble décrire un sanctuaire. C’est un refuge sûr où les animaux peuvent vaquer à leurs occupations quotidiennes, et même le serpent à sonnette apprécie la lumière. La canne à sucre et la fleur de coton s’épanouissent dans ce refuge. La « ferme aux pics aigus », avec ses gouttières et sa boue, offre un contraste saisissant. Ainsi, pour Whitman, la connotation des fleurs de coton semble être la même que celle que nous avons observée tout au long de l’histoire. Pour lui aussi, la fleur de coton représente la beauté, la spiritualité et tout ce qui est bon dans la nature.

« November Cotton-flower”, un poème de la poétesse et romancière américaine Jean Toomer, est un autre poème bien connu sur cette plante. Dans ce poème, la fleur de coton qui pousse à une saison où elle ne devrait pas l’être symbolise la déception, la rareté et la mortalité dans le monde naturel.

Toomer se penche sur la question du déplacement de la fleur de coton au cours de sa vie. Pour lui, elle était un signe de la beauté naturelle du Sud. Cependant, il découvre que ce sanctuaire pastoral a été converti en une zone de conflits politiques et raciaux à la suite des changements politiques survenus au cours de sa vie. Sa description de la fleur de coton est sinistre et étrange.

Il y a, cependant, une réalité d’objectivation du symbole. Certains critiques pensent que lorsque le poème est placé dans une perspective historique, la beauté pure de la fleur de coton de novembre perd de son innocence.

Le coton de novembre, en revanche, représente une lueur d’espoir soudaine et inattendue pour les personnes démunies. Bien qu’il ait perdu son « innocence pastorale », il est devenu un puissant emblème de prospérité et de bien-être.

Sir John Manville raconte l’une des plus fascinantes légendes de la fleur de coton. D’autres auteurs médiévaux, dont lui, ont écrit sur une plante miraculeuse qui était un croisement entre un animal et une plante. Les fleurs de coton étaient censées être un mélange entre les moutons et les plantes. Bien que cette légende ait fait vendre de nombreux livres de voyage et ait peut-être permis de conquérir le marché littéraire du voyage, elle était loin d’être vraie. Les fleurs de coton existaient et étaient utilisées bien avant la naissance de Sir John Manville, comme nous l’avons vu. Le coton était filé et porté par les Romains, les Indiens anciens cultivaient le coton et les Égyptiens anciens le cultivaient.

Diverses chansons

Le coton fait l’objet de nombreuses chansons vantant la vie simple. Mais lorsqu’il s’agit de la fleur de coton, les chiffres tombent à une poignée. La symbolique de la fleur de coton, en revanche, n’a pratiquement pas changé. Même dans le monde d’aujourd’hui, les chansons décrivant une existence simple sont toujours populaires. Les souvenirs de bains de soleil, de bonheur et d’une vie agricole paisible sont toujours attachés à la petite fleur.

La chanson « Rather Comely », qui a été publiée en 2020, en est un parfait exemple. La joie angélique est décrite comme des pétales de coton qui flottent au loin. Les fleurs sont observées sur une petite route près d’un ruisseau, comme prévu : autant d’images qui renvoient à la sérénité pastorale.

Les fleurs de coton s’épanouissent comme un symbole d’espoir et de bien-être dans « Ceilings » de Silence 4, comme un symbole d’espoir et de bien-être au milieu de l’obscurité ambiante.

I Believe The South Is Gonna Rise Again », d’Anya Tucker, rappelle la poésie de Toomer. Elle utilise la fleur de coton comme une métaphore du vieux Sud usé dans son écriture. Elle espère que des temps plus heureux, où tout le monde collabore, ne sont pas loin.

Couleurs de la fleur de coton

La fleur de coton produit les capsules blanches que nous connaissons tous lorsqu’elle est pollinisée. Il existe cependant certaines variétés esthétiques de la plante qui sont de véritables vedettes.

Le coton cultivé au Mexique

Les fleurs rose pâle ou blanc neige de cette plante se détachent sur le vert vif des feuilles. La fleur blanche a une impression bourgogne au milieu, ce qui crée un beau contraste. Ce cultivar est également utilisé pour fabriquer de l’huile de lin, ce qui est intéressant.

Le coton en noir

Le coton obtenu à partir de cette plante, contrairement à son nom, est toujours blanc. Les feuilles, par contre, sont d’un noir ou d’un violet foncé époustouflant. Cette plante pousse en Afrique sub-saharienne et en Arabie sous le nom de coton du Levant. C’est un arbuste vivace qui prospère à l’état sauvage. Les fleurs sont soit d’un rose vif, soit d’un bordeaux profond, et elles forment un joli contraste.

Le meilleur moment pour offrir des fleurs de coton

La signification de la fleur de coton en tant que symbole de bonheur général a survécu jusqu’aux temps modernes. Lorsque vous souhaitez souhaiter un bon rétablissement à quelqu’un, il est logique que la fleur de coton soit un complément parfait à un bouquet. Le magnifique feuillage de la plante peut être utilisé pour créer une belle composition, tout comme les magnifiques fleurs.

A l’occasion du deuxième anniversaire de mariage, certaines personnes offrent des fleurs de coton. En tant que cadeau, il exprime la reconnaissance du donateur pour la présence de son partenaire dans sa vie. C’est aussi une métaphore de ce qu’est censé être le mariage : doux, souple, mais suffisamment résistant pour supporter un million de changements dans leur mode de vie.

Les fleurs de coton constituent un joli cadeau de fête des mères car elles représentent la beauté et la douceur de l’amour maternel. Dans les séries coréennes, elles apparaissent comme un signe d’apprentissage de la famille et d’une plus grande sollicitude.

Dans l’ensemble, c’est le cadeau idéal pour montrer à une personne à quel point vous l’aimez. Les fleurs de coton symbolisent la valorisation des personnes de votre entourage. Donc, chaque fois que vous voulez montrer à quelqu’un à quel point vous vous souciez de lui, offrez-lui des fleurs de coton.

Stades de développement du cotonnier : De la floraison à la récolte

Tout commence par une fleur blanche, signalant la première de nombreuses étapes à venir. La fleur est généralement petite et basique, constituée de pétales d’un blanc pur avec quelques segments qui se déploient. Les fleurs blanches ne durent normalement qu’environ 24 heures, donc si vous voulez attraper cette étape fugace, surveillez votre champ de près tous les jours ! Et, bien que cette phase puisse passer rapidement, nous sommes encore loin de la cueillette du coton !

La fleur blanche s’auto pollinise une fois qu’elle a fleuri. Cette fleur blanche deviendra rose dans quelques jours et s’ouvrira complètement. À la fin de cette étape, la fleur sera d’une couleur fuchsia vive ou peut-être d’une teinte proche du violet. Ce stade peut durer quelques jours, mais il ne sera généralement visible que pendant 24 à 36 heures.

L’ancienne belle fleur de coton va rapidement se flétrir et mourir à ce stade. Elle commence à se ratatiner, à brunir, à s’écailler ou à tomber. Votre cotonnier ne va pas mourir, ne paniquez pas ! Au contraire, il subit une modification importante à mesure que la capsule prend forme. Si vous cultivez dans une région plus sèche ou par temps venteux, vous risquez de trouver votre champ jonché de fleurs mortes lorsque le reste de votre champ arrivera à maturité en même temps.

La capsule en développement passe du vert au violet puis au marron à mesure qu’elle grossit. Les bractées se dessèchent et la capsule se fendille lorsqu’elle atteint l’apogée de sa taille. Les bractées vont continuer à se briser au fil du temps jusqu’à ce que le coton soit exposé.

Nous sommes enfin arrivés à la capsule ouverte ! Une capsule complètement ouverte, en revanche, ressemble à un autre type de fleur, avec des fibres de coton qui s’écoulent à la place des pétales. La récolte se profile généralement à l’horizon à ce moment-là.

Voilà donc le cycle de vie d’un cotonnier, de la floraison à la récolte ! Quiconque a déjà cultivé du coton connaît parfaitement chacune des étapes énumérées ci-dessus, mais c’est merveilleux de les avoir écrites aussi clairement.

Dernières réflexions sur les stades de croissance du coton

Enfin, assurez vous que vous profitez de la longue vie de vos plants de coton. Vérifiez les pièces de votre récolteuse de coton, effectuez toutes les mises au point nécessaires sur votre récolteuse et effectuez les services de démarrage tout au long des premiers stades de maturation. Si vous suivez le cycle du cotonnier, vous serez prêt à récolter lorsque la majorité de votre culture aura atteint son stade final et que les capsules ouvertes seront prêtes à être cueillies.

Retour haut de page